Cérémonie protocolaire

Mieux que les Oscar (vraiment de la neuniotte à César), plus fort que le Ballon d’Or (un coup de pied dans l'eau), plus retentissant que le Prix Nobel (à peine explosif), voici les MSATRI Awards et sa cérémonie protocolaire.

 

Dans la catégorie 'Comment-s'faire-un-très-gros-coup-de-stress-sur-la-route-des-France-d’Aquathlon', étaient nominés les 2 qualifiés du club : Arthur et Gaby.

Le lauréat est ... est ..... Gaaaaaaaaaaaaby !!

Extrait de la discussion en voiture, après exactement 237,4 km de route et à 208,2 km des championnats :

- Arthur : T’as regardé combien d’inscrits il y a avait en cadet ?

- Gaby : Non, pourquoi ? Fallait s’inscrire après les qualifications ?

- Tous : Ben oui.

- Gaby : …

- Barbichette : Tu ne t’es pas inscrit ?

- Gaby : Euh … fallait ?

- Barbichette : Oui

- Gaby (dont les 1ères gouttes de sueur perlaient sur ses tempes) : …

- Stéphane : Euh ? C’est une blague ?

- Gaby : …

 

S’en suivirent quels instants de méditation collective (principalement pour Gaby).

 

Passons à la catégorie 'Comment-se-faire-un-petit-coup-de-stress-sur-le-parking-des-France-d’Aquathlon' dans laquelle étaient nominés les 2 mêmes.

Le lauréat est Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarthur !!

Extrait de la discussion sur le parking, 17 secondes exactement après notre arrivée sur ce parking :

- Arthur : Euh … vous allez tous bien vous bidonner, si si je le sens, je n’ai pas pris ma licence.

- Tous (dont les gouttes de sueur n’en finissaient pas de perler le long de leurs tempes tant par les derniers 208,2 km que par les 37°C) : …

- Arthur (s’adressant à moi) : Euh … p’têt que tu l’as ton téléphone ? Hin dit ? P’têt ? Ce s'rait cool ? Il est chargé ton portable ?

 

Je vous passe les 2 heures suivantes et arrivent aux résultats (à peine secs) des France d'aquathlon (à peine humide) : Arthur 36, Gaby 65.

 

Dernier MSATRI Award du jour avec la catégorie 'Y'a-que-la-régularité-qui-prime' avec toujours les mêmes nominés. Et le lauréat est Gaaaaaaby !

65è aux championnats de France avec le ... 65ème temps nata et le ... 65ème temps càp. Des années d'entrainement pour arriver à une telle régularité de métronome. Et dire qu'en prenant 1 seconde de plus à la transition, Gaby réussissait l'exploit d'avoir aussi le 65ème temps à la transition. L'exploit tient vraiment à peu de choses.

Barbichette


Écrire commentaire

Commentaires : 0

# Nos exploits, quasi en direct-live