Tour de France

Etre un bon reporter, c'est être sur les bons coups avant tout le monde.

Me voici donc en direct du Tour de France 2014.

 

Prologue : Half d'Obernai (oui, cette année, le prologue est un peu plus long que les autres années) : Eric P. termine à la 52ème place.

 

Etape 1 (après une transition un peu longue) : IronMédoc (oui, cette année, l'étape la plus longue est la 1ère étape) où Thibault G. achève son 1er IM en 13h18 à la 174ème place (70ème dans sa catégorie).

 

Etape 2 (nouvelle transition un peu longue pour arriver à Troyes, ce qui permet cet excellent jeu de mot digne d'un grand quotidien sportif : L'étape 2 à Troyes) : Thom' 28ème et Anaïs 50ème F sur le L.

 

Etape 3 (et c'est reparti pour une transition de malade) : aquathlon de Rouen où chez les minimes Victor, Hugo, Owenn et Clément C. terminent respectivement 8, 9, 11 et 13èmes. Viens ensuite le tour des benjamins avec Antonin à la 12ème place. Pour finir, Edgar (à la recherche d'une patte de dérailleur. J'dis ça, j'dis rien) se place 7ème en pupille.

 

Etape 4 (ils en ont pas marre des transitions entre étapes ?) avec THE étape de ce Tour puisqu'il s'agissait du projet Club : Sur le M de Flers, Antoine termine 6ème, Guigui 12, Olivier 35 (15ème V), Vincent 47 (23 V), Arnaud J. 56 (29 V), Nicolas P. 59 (31 V), Max 66 (vainqueur chez les juniors), Samuel 68 (39 V), Guillaume V. 77 (44 V), Isabelle 138 (8 VF).

 

Etape 5 et dernière étape (oui, cette année, le Tour a été raccourci en raison d'un grand tournoi de foot organisé au Brésil. Toutoutouuuu ! Toutoutoudouuuuu ! Toutoutouuuu ! Toutoutoudouuuuu !). Léna (c'est bien cocotte) gagne au scratch chez les filles. Chez les gars, Matthieu B. termine 8ème (1er Ca), Gaby (trop sympas ces secouristes) 14ème (2ème Ju), Matthieu C. 56ème (6ème Ca), Hervé 114ème (31ème V).

Grâce à vos clics sur la photo prise lors de l'étape 3, vous pourrez accéder aux photos de l'étape en question.

 

Allez-y mollo quand même en cliquant : le pont n'est pas très très solide, je crois.

Barbichette


Écrire commentaire

Commentaires : 0

# Nos exploits, quasi en direct-live