Tour de France

Ah ... le Tour de France ... ses coups de coude ... son dopage ... ses petits trucs de champion ...

Et dire que nous sommes très loin de tout ça avec le triathlon.

 

Ah ? On me dit dans l'oreillette (encore elle) que l'on n'est peut-être pas si loin que ça dans le triathlon : on peut tout à fait prendre des coups de coude (et de pieds, et de main) à la natation, utiliser comme produit dopant du miel de Hong-Kong (si si, c'est marqué dessus) et avoir comme petit truc de champion le réchauffage d'eau chaude au petit-déj (abondance de cacahuètes avec le thé de la veille ?). Au-delà de ces petites anecdotes dont la pertinence et la truculence ne seront appréciées que par peu de lecteurs de ce site, voici donc un petit Tour de France des triathlons du weekend. Pour l'autre Tour de France, vous pouvez regarder la télé ou suivre le blog En danseuse d'Henri Seckel dont je ne peux que faire la pub tant c'est bon.

 

  • Prologue : Valence avec le championnat de France D1 où Arnaud termine 43ème (pas complètement au club, mais c'est tout comme)
  • Etape 1 : Paris avec le Tri M où Vincent G termine 127ème
  • Etape 2 : Dijon avec le Tri L  (accessoirement championnats de France) où chez les femmes Mumu termine 44ème et Isa 79ème, où chez les hommes Guillaume O termine 127ème (comme Vincent à Paris ; la probabilité était faible, mais non nulle), Fred 170ème, AlainZZ 201ème, Bobo 216ème, Barbichette 227ème (dont les spécialistes auront bien évidemment noter la réelle progression avec 4 secondes de gagnées par rapport au Tri L de Compiègne, soit une progression fulgurante de 0,02%), Nono 236ème, Arnaud 266ème, Vince 275ème, Jérôme 282ème et Bruno LR 442ème, où par équipe le club termine 26ème chez les gars.
  • Etape 3 : La Ferté Macé avec le Tri jeunes où Bertille termine 4ème pupille et avec le Tri L où Clément termine 2ème (champion de Normandie de Tri longue distance), Ptilapin 8ème, Renaud 22ème, Fab 27ème.
  • Etape 4 : Xonrupt avec le XTerra où Arthur Xtermine 385ème.

Bon, si avec ce petit Tour de France, je n'ai oublié personne, je revends mon oreillette.

Et pour ceux qui s'adonne à la sieste, voici de quoi ne pas dormir idiot pendant le mois de juillet : ici

Et pour ceux qui sont au taf en juillet, voici de quoi organiser ses après-midi : il suffit, sur l'infographie du lien précédent de remplacer le mot 'sieste' par 'travail'.

Barbichette


# Nos exploits, quasi en direct-live