Inondations et longueur des pointes

C'était la grande question du jour pour ces championnats régionaux de cross à Jumièges : avec tout ce qu'il a plu, avec les inondations, quelle longueur de pointe faut-il mettre ?

Les triathlètes du club avaient joué la sécurité (nan nan, la question n'était pas de savoir s'il fallait monter du 12 à la place du 9), ils avaient joué la SECURITE, vous disais-je. Le 12 ne leur paraissait clairement pas suffisant.

Equipement, de conception issue de la NASA, utilisé par les triathlètes du club lors des régionaux de cross de Jumièges
Equipement, de conception issue de la NASA, utilisé par les triathlètes du club lors des régionaux de cross de Jumièges

Et manifestement, ça a payé, même si c'est un peu ridicule, puisque 9 triathlètes se sont qualifiés pour les 1/2 finales des championnats de France de cross.

Comme vous pouvez le constater d'ailleurs, la semelle est assortie à la tenue : c'est le petit côté class du sportif quelques soient les situations.

 

. Minime G : Iliam 8ème

. Cadet : Antonin 17ème (Qualifié), Erwan 58ème (Q)

. Sénior : Alexis 37ème (Q), Pierrick 45ème (Q), Pierre O 57ème (Q),  Ptilapin 73ème (Q), Maximilien 93ème (Q), Victor 94ème (Q), Guillaume O 110ème (Q). Les 4 1ers classant l'équipe 9ème.

. Vétérane : Isa 130ème

Barbichette


# Nos exploits, quasi en direct-live